Escapade cycliste dans les Bauges

Pour profiter du long week-end du 14 juillet, l’équipe Pédaleur a pris de l’altitude et s’est offert une belle sortie à vélo dans les Bauges. Quoi de mieux que de partir explorer de nouvelles routes dans les Alpes ? Tout ça le 14 juillet pour nous rappeler que la France est bien belle à vélo. Direction le massif des Bauges pour une belle sortie à vélo en montagne.

Les Bauges, c’est le massif montagneux situé dans le triangle Chambery-Albertville-Annecy. Si les lieux sont moins “populaires” que les grands cols alpins situés vers les vallées de la Maurienne ou de l’Oisan, les routes calmes et paisibles des Bauges offrent pourtant des paysages à couper le souffle. Bref un véritable paradis pour cyclistes, on a beaucoup aimé !

Nous avions décidé de prendre un peu de hauteur (par la même occasion retrouver un peu de fraicheur) et avons établi notre « camp de base » dans la station de La Féclaz. Le village est situé en pleine nature et à une altitude avoisinant les 1300 mètres. Idéal pour prendre un bon bol d’air au milieu des sapins.

Notre sortie à vélo dans les Bauges au départ de la Féclaz

Itinéraire en tête, ni une ni deux, nous voilà prêts pour une belle journée sur le vélo. Au programme 115km et 3000 mètres de dénivelé. Prenez notre roue pour un bel enchainement de 3 cols.

Au départ de la Féclaz, en guise d’échauffement, il faut d’abord descendre une quinzaine de kilomètres direction Saint Jean d’Arvey. À l’entrée du village on tourne à gauche, direction la 1ère difficulté du jour le Col des Près. L’ascension offre de très beaux points de vue et une belle succession de lacets dans sa 1ère partie. Mais attention, si l’altitude ne ferait pas frissonner un montagnard, elle offre quand même de bons pourcentages. De longs passages à 10% notamment dans les 3-4 derniers kilomètres vous attendent. Le final n’est pas facile ! Une fois au sommet, on se retrouve dans une prairie au milieu des pics montagneux, splendide !

Panneau col des pres dans les bauges

En route vers le Semnoz

La route vers le second col de la journée (Le Semnoz), n’offre pas vraiment de réelle descente. C’est plutôt un long faux-plat descendant où il faut continuer de pédaler. Après le col des Près, on traverse le village d’Aillon-le-Jeune, puis on atteint enfin la vallée au village de Lescheraines qui nous permet de faire la transition vers le deuxième sommet. La 1ère partie via le col de Leschaux  est agréable et permet de bien tourner les jambes sur une route en bon état. Une fois dans le village qui porte le même nom, on tourne à gauche et on attaque les choses sérieuses. C’est parti pour un peu plus de 13km de grimpette avec des pourcentages qui ne sont jamais insurmontables mais très irréguliers. Plus on monte et plus on profite de la vue (notamment sur le lac d’Annecy, c’est magnifique). Sur le sommet la route est en travaux lors de notre passage, ce qui amoindri le rendement du bitume et rend l’ascension un peu plus difficile. Mais le passage au sommet du Semnoz en vaut la chandelle. On pourrait rester des heures à admirer la montagne !

Montee du semnoz par leschaux

Dans la descente rapide et technique, on bifurque à gauche direction Quintal. Ensuite on traverse les villages de Viuz-la-Chiésaz et Gruffy avant de franchir l’impressionnant et vertigineux Pont de l’Abîme. Cyclistes amateurs d’architecture, la construction vaut le détour.

Le Mont Revard en dessert

On navigue sur des routes en faux plat, alternant montées et descentes pour rejoindre le pied de la dernière difficulté du jour : le mont Revard à 1537 mètres d’altitude. Sur notre itinéraire l’ascension démarre à Trévignin et offre tout de même 14 km de montée. La montée (à découvert au début) offre vite des zones ombragées où la fraicheur est appréciable. C’est peut-être la partie du parcours la moins agréable car la plus empruntée par les automobilistes. La pente est en revanche très régulière. C’est parfait pour terminer la sortie alors que le carburant commence à manquer dans les jambes. Les 2 derniers kilomètres traversent la station de ski du Revard pour accéder au Belvédère. Au sommet, la vue nous offre à nouveau un magnifique point de vue sur le Lac du Bourget, la Chartreuse et le Mont du Chat (escaladé durant le dernier Tour de France).

col des bauges a velo

Il ne reste plus qu’à se laisser glisser pour “boucler la boucle” et rejoindre La Féclaz.  Le compteur affiche alors près 115 kilomètres de vélo, une bonne journée !

À la rechercher d’un beau parcours de vélo dans les Bauges ? Retrouvez notre trace GPS sur Strava et n’oubliez pas de rejoindre le club Pédaleur !

Un bon plan dans l’oreillette : Une boucle plus courte d’une cinquantaine de kilomètres (et 1300 mètres de dénivelé) est envisageable depuis La Féclaz. Elle offre un beau concentré de paysages est reste plus accessible. Après le col des Près, descendez sur Lescheraines puis tournez à gauche direction le col de Plainpalais puis remontez à la station.

Tags: , , , , , , , , , , ,